Connectez-vous

Accueil

Français

Publié le 13 avr. 2014 Modifié le : 25 avr. 2014

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 13 avril 2014

Figure

Français

  • Le mot « Figure» dans les disciplines

     

    Français

     

    Définition

    Emploi

    Contexte syntaxique

    Programmes

    Pratiques scolaires

     

    Le mot est riche de sens, il occupe une place importante dans le champ disciplinaire du français où il recouvre une réalité vaste et variée.

            

        En latin figura signifiait un dessin, la représentation visuelle d'une chose et par extension sa forme. Appliquées aux arts du langage, le mot figure est métaphorique, il désigne toutes modifications apportées à une expression simple afin de la rendre plus expressive, représentative, efficace ou esthétique. On parle alors de figure de style. En effet, les figures étaient répertoriées par la rhétorique ancienne dans la partie « élocution » qui porte sur la mise en mots, (ce que nous appelons aujourd'hui le « style »), d'idées trouvées et organisées par « l'invention » et « la disposition », autres parties de la rhétorique.

     

    On distingue dans les figures de style:

    –        les figures de pensée qui se fondent sur un décalage entre la pensée et les mots qui  l'expriment ou entre les référents et les mots qui les désignent : (ironie, antiphrase, paradoxe...).

    –        les figures d'expression repérables dans les mots eux-mêmes au niveau phonologique et morphologique et dans leur agencement au sein de la phrase ou du texte. Elles se subdivisent selon les auteurs en figure de construction (chiasme, parallélisme, inversion...), les figures de diction (allitération, assonance, …), de répétition, de mise en valeur et d'amplification et bien d'autres encore. Les terminologies et les classements varient d'un auteur à l'autre selon les écoles et les époques.

    –        Enfin, viennent les tropes ou figures de signification qui travaillent le sens des mots et restent les plus connues et les plus étudiées des figures de style (métaphore, métonymie, synecdoque, comparaison, périphrase...).

     

                Les figures de style ont des fonctions diverses selon les genres et les types de textes où on les rencontre. Elles peuvent soutenir une argumentation, servir d'ornementation, contribuer à la tonalité, à l'émergence d'un univers particulier dans une fiction ou un texte poétique.

     

                Le terme « figure » recouvre accessoirement deux autres acceptions en Français. Il peut désigner une personnalité marquante s'agissant d'un auteur ou d'un personnage, « une figure du romantisme », ou être synonyme de « visage » dans le cadre d'un portrait par exemple.

     

    La notion de figure de style est utilisée dans le cadre de l'étude des textes littéraires. Le   repérage de ces dernières doit être associé à la construction des significations du texte. Le nombre des figures de style répertoriées étant énorme, la pratique scolaire se concentre sur certaines d'entre elles, les plus fréquentes et les plus fécondes (métaphore, métonymie, comparaison, parallélisme, ironie, allitération...).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Outre le domaine de la lecture littéraire, les figures de style sont évidemment associées à la production écrite des élèves selon des modalités variées et en fonction de l'exercice.