Connectez-vous

Accueil

Actualités Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Cycle 4 Lycées Lecture Ecriture Oral Lexique / Etude de la langue Evaluation Formations/Séminaires Recherches-actions - Projets Archives Ressources formateurs CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE -COVID-19 Plan français

Philosophie

Publié le 13 avr. 2014 Modifié le : 25 avr. 2014

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 13 avril 2014

Figure

Philosophie

  • Le mot « Figure» dans les disciplines

     

    Philosophie

     

    Définition

    Emploi

    Contexte syntaxique

    Programmes

    Pratiques scolaires

     

    1° synonyme de forme au sens de disposition ou d’aspect extérieur (la figure de la Terre), d’où son emploi comme synonyme de visage, ou encore pour désigner en logique classique les différentes formes de syllogismes.

     

    2° la figure mathématique, comme ensemble de lignes et de surface, conduit à s’interroger sur le rapport entre le tracé et l’objet mathématique que ce tracé représente (cf. image).

     

    La notion de figure a pris en ce sens une importance particulière dans la philosophie cartésienne, qui pose que la substance (ou réalité) matérielle est caractérisée par l’étendue, la figure et le mouvement.

     

    3° Par extension : les personnes ou les personnages exemplaires d’une réalité : les figures du mal ; les différentes manifestations d’une réalité : les trois figures de l'Absolu : art, religion, philosophie selon Hegel.

     

    3° Manière de se représenter de façon imagée, ou par le biais d’une fiction, une réalité : « figure-toi des hommes dans une caverne », demande Socrate au début de l’allégorie de la caverne.