Connectez-vous

Accueil

Mathématiques

Publié le 13 avr. 2014 Modifié le : 25 avr. 2014

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 13 avril 2014

Figure

Mathématiques

  • Le mot « Figure» dans les disciplines

     

    Mathématiques

     

    Définition

    Emploi

    Contexte syntaxique

    Programmes

    Pratiques scolaires

     

    Figure géométrique :

    Une figure géométrique est un ensemble de points qui est composé de sommets et de côtés vérifiant certaines conditions :

    • les sommets sont des points et les côtés sont soit droits, soit courbes ;
    • Les côtés droits sont des segments de droite dont les extrémités sont des sommets ;
    • Les côtés courbes sont tantôt des courbes fermées sans sommet, tantôt des arcs de courbe dont les extrémités sont des sommets ;
    • Les côtés courbes sont "lisses", sans aspérité (sans pointe) sauf éventuellement aux sommets ;
    • Tout sommet est l'extrémité d'exactement deux côtés ;
    • La figure est en une seule partie (connexe), ce qui signifie qu'il est possible de passer de tout point de la figure à tout autre point de la figure sans quitter celle-ci ;

    Deux côtés droits consécutifs ne sont jamais alignés.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On parle en géométrie :

    - De figure plane (figures en 2 dimensions) ;

    - De figure de l’espace (figure en 3 dimensions).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans les programmes et en pratique :

    • On étudie les propriétés des « figures usuelles » (triangles, quadrilatères, polygones réguliers en général, cercles) et on apprend à les reconnaître ;
    • On étudie des « figures simples » et des « figures complexes » (ces notions sont relatives au niveau d’enseignement : une figure complexe en 6ème peut devenir une figure simple en 3ème) ;
    • On construit, reproduit, complète des figures planes ;
    • On représente des figures de l’espace ;
    • On étudie et on utilise les propriétés des figures planes et des figures de l’espace ;
    • On mesure et calcule différentes grandeurs d’une figure : ses longueurs, son périmètre, ses angles, son aire, son volume (pour une figure de l’espace)
    • On étudie des transformations de figures :
      • au collège : symétrie axiale, symétrie centrale, agrandissement ou réduction de figure ;
      • au lycée : image d’une figure par translation, rotation, homothétie, similitude.
      • Dans les programmes de lycée il y a très peu d’occurrence du mot figure mais il est utilisé régulièrement en pratique.
      • On parle dans le programme de T°S du cube comme d’une « figure de référence » pour la

    représentation des positions relatives de droites et de plans.

    • En filière STD2A :
      • On étudie les « figures régulières » (invariantes par certaines transformations) ;
    On fait des pavages du plan et on construit des frises (figures obtenues par répétition d’une ou plusieurs transformations à partir d’une figure initiale).